Navigation Menu+

Homéopathie : comment ça marche ?

L’homéopathie est une médecine créée à l’initiative du Dr Samuel Hahnemann. Elle repose sur un principe de similitude. Dans la conception de cette médecine douce, le Dr Samuel constate qu’une substance pouvant présenter une maladie chez une personne en bonne santé est efficace dans le cadre du traitement d’un malade présentant le même symptôme. 

Comprendre le fonctionnement de l’homéopathie

Jusqu’à présent, peu d’études démontre l’efficacité de cette médecine curative. Toutefois, plus de 30 % des Français y font appel dans le cadre de traitement de divers types de maladies. En saison hivernale, l’homéopathie se fait surface en invitant ses adeptes à avaler des granules pour lutter efficacement contre les angines, grippes et rhumes. Il est souvent assez difficile de cerner l’homéopathie. Il s’agit d’une médecine assez complexe, dont un granule peut être efficace pour traiter la rhume chez une personne et non pour une autre. A titre d’exemple, dans le cadre de l’homéopathie, le Belladona peut ne pas aider un patient dans la lutte contre le rhume, mais ce médicament est efficace pour un autre. Tel est aussi le cas pour le Nux Vomica qui est très recommandé pour certaines personnes présentant les symptômes de certains maux d’hiver. 

Les formes de médicaments les plus utilisés dans le cadre de l’homéopathie

Globules et granules sont les principales formes dans l’homéopathie. Les globules sont de petites billes de lactose renfermant de médicament et qui se proposent dans des tubes. Ils sont à prendre par trois ou cinq. Les globules, quant à elles, prennent aussi la forme des minuscules billes qui sont à prendre en une seule fois. En homéopathie, la préparation des médicaments se fait en laboratoire à l’aide d’une souche, un élément végétal à diluer afin d’avoir une teinture mère, notamment à partir de la tisane à base d’eau et d’alcool.