Navigation Menu+

Doctolib lance un service de téléconsultation en 2019

Doctolib va concrétiser un projet de consultation par visioconférence en 2019

Doctolib, toujours aussi enthousiaste à l’idée de développer son système de consultations médicales, a été récemment interviewé sur un sujet qui touche les nouvelles technologies de la médecine et de la e-santé. En effet, dans son rapport avec les médias et les réseaux sociaux, Doctolib annonce la mise en place d’un service de téléconsultation en 2019, projet qu’il a déjà étudié depuis le développement des technologies de la e-santé et qu’il a fini par se décider de sa concrétisation. Si la plateforme en ligne de Doctolib était surtout centré sur la prise de rendez-vous en ligne pour des consultations médicales, voilà que dans quelques mois, les patients pourront avoir l’occasion d’être consultés à distance par le biais de la visioconférence. Cela rendra sans doute un grand service à bon nombres de patients, en particulier ceux qui ont toujours eu des problèmes de déplacement.

Comment la téléconsultation va se dérouler?

Doctolib veut assurer tous ses patients que la consultation physique est non négligeable même s’il y a mise en place de la téléconsultation pour éviter dans ce sens que les patients se trouvent dans l’obligation de passer par la téléconsultation après la prise de rendez-vous en ligne, c’est un choix et non une obligation des patients. L’idée de la visioconférence n’est qu’un autre moyen qui permettra d’améliorer la prise en charge des patients ainsi que le service des soins. Ce qui veut dire, que la téléconsultation sera exactement pareille qu’une consultation physique, en terme de temps de consultation notamment. Les prescriptions médicales restent inchangées, sauf que tout se fait à distance seulement. Il est d’ailleurs à noter que Doctolib peut recommander une consultation physique si toutefois la téléconsultation ne suffit pas pour faire une prescription. Enfin, Doctolib veut noter que le service de téléconsultation s’adresse de préfrénce aux patients qui sont déjà connus par les praticiens.